AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  Partenaires  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Désormais, tu n'es plus qu'un numéro parmi tant d'autres. :: Données Enregistrées :: Données Anticipées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Agents Gouvernementaux

avatar
Analyses : 344
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 23 Sep 2014 - 20:36
Les Agents du Gouvernement

Dossiers des Prédéfinis


LibreCibléCapturé

Jonathan Sykes
Manon Roze
Liam Brown
Leandro Meryre
Pixel
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Analyses : 344
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 13 Nov 2014 - 0:00
Jonathan Sykes
LIBRE

Jonathan
Sykes
35 ans
Activité(s) :
Directeur-adjoint d'Aurora Corp.
Gouvernement

Histoire du personnage

Jonathan est un politicien extrêmement influent au siège du Gouvernement et d'Aurora Corporation. On peut le considérer comme le bras droit de Wyatt Helm, le directeur d'Aurora Corporation. Directeur-adjoint, il s'occupe en partie de la paperasse de Helm. Outre le fait qu'il s'occupe énormément de la gestion des Scientifiques, il transmet les informations du directeur au sein de Aurora et du Gouvernement, et se déplace très souvent sur le terrain. Jonathan peut jouer plusieurs rôles à la fois, et cette capacité d'adaptation le rend extrêmement efficace. Porte-parole, orateur, secrétaire, paperasse administrative... Le jeune politicien apprécie tout à fait son travail, et respecte les ordres qu'il reçoit. Il arrive également, dans des cas d'extrêmes nécessités, qu'il fasse quelques sales boulots, comme l'exécution d'un témoin ayant un peu trop d'informations sur Aurora Corporation. Par exemple.

Le jeune politicien a un certain charisme. Naturel, en partie, mais cela ne fait pas tout ; il s'habille élégamment, sa posture est droite et fière en toutes circonstances... son sourire charmeur, ses gestes contrôlés, travaillés, viennent ponctuer ses attraits de sa personnalité. Le directeur-adjoint prend extrêmement soin de son allure, de la tête jusqu'aux pieds. Il vous dira toujours que l'image que renvoie un homme important influence l'opinion publique. Et en un sens, c'est sans doute vrai. Chaque parole est faite pour vous charmer. C'est encore plus efficace, lorsqu'il prend la parole en public. Chaque geste, chaque mot est calculé et travaillé. Chaque sourire est fait pour vous convaincre. Jonathan sait manier les mots, il sait parler. Et cette faculté est extrêmement importante en ces temps. Est-il utile de vous préciser qu'il est un monstre, comme tant d'autres ?

Bien sur, il ne cherchera pas à le contredire. Pour lui, c'est ainsi. Dans ce monde, il y a les dominants, et les dominés. Et il se considère de loin comme un dominant. La guerre ne peut se terminer sans sacrifices, à ses yeux. Il faut mettre de côté toute éthique humaine. Il faut transformer tout le monde en marionnette. Fou ? Absolument pas. Jonathan est convaincu d'être sensé plus que n'importe qui, pour le bien de tous. Qui peut le contredire, après tout ? Personne ne détient la bonne parole. Wyatt Helm lui a apprit à avoir le mental d'un grand homme : celui qui est prêt à faire des sacrifices pour le plus grand nombre. Et pour cette raison, Jonathan a renié sa vie passée. Il a oublié sa femme et sa fille. Il a oublié son empathie envers les autres. Il a oublié tout cela volontairement, sans être forcé. Il a été manipulé pour pouvoir à son tour manipuler.

Telle est la loi universelle d'Aurora Corporation.

Jonathan est un manipulateur. Psychologiquement, verbalement, physiquement. Mais il vous semble tellement convaincant. Il cache à merveille son petit jeu. Tel un jeu d'échec, il ne fait qu'avancer stratégiquement ses pions, jusqu'à ce que vous perdiez cruellement la partie. Pour s'amuser, encore et encore. Le goût du pouvoir est inéluctable, chez l'Être Humain. Lorsqu'on y a goûté, on ne peut plus s'en passer.

Physique

Le physique est à développer au bon vouloir du joueur.

Ses liens

Wyatt Helm : Jonathan respecte profondément son patron. Il obéit à ses moindres ordres et ne les discutent jamais. Disons qu'il voue une certaine admiration, non pas à l'homme en lui même, mais à sa froideur, sa façon de calculer et de maîtriser les choses, sa prestance, le respect qu'il impose... Choses que le directeur-adjoint souhaiterait fortement posséder.

Les liens sont à développer au bon vouloir du joueur.

Informations supplémentaires

• Source de l'avatar : Vincent Phantomhive - Kuroshitsuji.
Au vue de l'importance du personnage, un certain niveau d'interprétation et d'écrit est demandé.

Photo d'identité:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Analyses : 344
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 16 Mai 2015 - 15:00
Manon Roze
LIBRE

Manon
Roze
19 ans
Activité(s) :
Agent Offensif
Gouvernement

Histoire du personnage

Les couloirs d’Aurora Corporation ne sont pas toujours empli d’ombres, de cris, de morts, de désespoir et de rêves déchus. Parfois, un étrange rayon de soleil se glisse dans le désespoir. Parfois, le rayon de soleil apporte des sourires, des rires, des pitreries. Si la Corporation devait être qualifiée ainsi, Manon se rangerait dans la seconde catégorie. Elle est tout d’abord connue comme Agent offensif « mécanique », puisque les os de l’ex-Cobaye ont été remplacés par des rouages et des mécanismes qui lui fournissent une résistance et une puissance de frappe hors-norme, au même niveau que la plupart des Agents et des Cobayes Exécuteurs. Parfois, des bouts de ferraille percent sa peau, et se retrouvent visible aux yeux de tous. Le résultat n’en est pas moins... impressionnant, pour les non-habitués. Manon se retrouve souvent dans les laboratoires d’Aurora Corporation. Après chaque mission, en outre. Puisque les Scientifiques se doivent de huiler les rouages qui composent désormais son squelette et de soigner Manon. Avoir un squelette aussi lourd donne sujet à des douleurs incommensurables. Sans oublier les muscles de la jeune fille, qui ont bien du mal à s’habituer à ses nouveaux os, malgré les soins et les manipulations d’améliorations régulièrement faites sur Manon. Son cas est somme toute assez particulier. Elle devrait encore être Cobaye, avec des manipulations aussi régulières. Mais les effectifs d’Agents manquent, comme tout...

Cependant, Manon n’est pas connu que pour son cas assez particulier dans la Corporation. C’est aussi un « petit rayon de soleil », comme la désigne ses anciens comparses, les Cobayes. Elle ne sait plus comment elle est arrivée ici, et ça ne l'intéresse pas plus que cela. C'est un bon exemple. Avec son caractère atypique, elle en viendrait presque à être appréciée par les Scientifiques eux-mêmes, tant Manon est souriante. Elle semble heureuse, oui. Petit tourbillon de vie qui sillonne les blocs des Cobayes, en quête d’un sourire chez ses compères. Manon vous dira qu’elle déteste la tristesse, la souffrance, le vide, sur le visage des humains. Pour vous faire oublier votre triste sort, Manon dansera pour vous. Capable de pitreries hors-norme, la jeune adulte ne connait pas de limites quand il s’agit de mettre le souk. Gare au Scientifique qui laisse traîner des fioles douteuses sur son plan de travail. Manon passera par là, et s’amusera à mélanger des liquides tous plus douteux les uns que les autres afin d’arriver à un résultat... explosif. Impulsive, presque hyperactive, Manon ne s’arrête jamais. « repos » n’est pas un mot qui fait partie de son vocabulaire. Elle marche, elle court, elle saute, elle braille. Elle donne mal à la tête, elle fatigue, malgré les inconvénients que lui apporte son squelette de ferraille, mais on finit par la supporter. Par la reconnaître, tant elle détonne dans votre champ de vision. Si l’on vous demande pourquoi Manon agit ainsi, on vous dira sûrement qu’elle ne cherche qu’à se rendre intéressante. Eh bien, au fond, c’est un peu ça. Le but premier de cette fille mécanique est bien évidemment de donner du sourire à ceux qu’elle considère toujours comme ses comparses - les Cobayes. De leur apprendre à sourire, malgré le sort qui leur est réservé. De leur apprendre à trouver une once d’espoir et de bonheur, malgré leur situation fort affligeante. Ce que Manon ne remarque pas, c’est qu’elle cherche à être vue. A exister. A montrer qu’elle est là, bien présente. Alors, elle continue à sourire et à vous donner le tournis. Ça vous agacera sans doute, certes. Mais elle s’en moque, car c’est justement ce que notre tas de ferraille cherche. Elle cherche à exister aux yeux de quelqu’un. A vous montrer qu’elle est là, bien présente. Et surtout, à montrer qu’elle n’est pas un vulgaire Agent aussi docile et malléable que ses Supérieurs le voudraient bien. Elle cherche à vous montrer qu’elle existe. Elle cherche aussi son bonheur spécifique. Le bonheur auquel un Agent du Gouvernement à droit.

Manon cherche simplement à savoir pourquoi elle existe encore. Mais ça, personne ne semble en être conscient. Pas même elle.

Physique

Pas très grande. Squelette de ferraille, corps lourd. Elle a du mal à marcher normalement, puisque cela lui demande beaucoup d'effort. Par conséquent, elle se traîne souvent. Et cet état semble la rendre asthmatique sur les bords.  

Ses liens

Manon passe une grande partie de son temps dans les pattes des Cobayes et des Scientifiques, puisque ces derniers se doivent de s'occuper de sa ferraille et de son état de santé. Aussi, vu l'état particulier de Manon, il est important de noter que cette dernière ne réalise que très rarement des missions seules. Ce serait bien trop dangereux, tant pour elle que pour Aurora Corporation. Par conséquent, elle est très régulièrement accompagnée d'un autre Agent du Gouvernement. Qui aura la tâche complexe de la surveiller pour éviter trop de débordements. Connaissant Manon, ce n'est pas gagné, loin de là.

Informations supplémentaires

Source de l'avatar (non-imposé) : Art by wachi30.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Analyses : 344
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 16 Mai 2015 - 15:01
Liam Brown
LIBRE

Liam
Brown
20 ans
Activité(s) :
Hacker
Gouvernement

Histoire du personnage

Jeune, comme presque tous les autres. Original, comme tous les autres. De loin, on prendrait Liam pour une fille, bien que ce ne soit pas le cas. Avec sa chevelure de jais longue et désordonnée, son allure tremblante. Comme si l’on pouvait craindre de briser le jeune homme rien qu’en le touchant. On le prendrait pour tout, sauf pour un Agent du Gouvernement, avec sa dégaine peu soignée, ses habits trop... adolescents. Liam sourit tout le temps. Un grand sourire de serpent qui indique clairement que quelque chose ne va pas chez lui. Et au fond, c’est un peu vrai. Le jeune homme n’a pas été Cobaye très longtemps. Quelques semaines, tout au plus. Aurora Corporation a décidé de le passer au rang d’Agent après une simple manipulation génétique, lorsque les Scientifiques se sont rendus compte de l’énorme potentiel que possède le hacker. Liam est capable de décoder un cryptage, quel qu’il soit, grâce à un simple coup d’oeil. A lui seul, il égale un super ordinateur de décryptage. A lui seul, il égale une armée de hackers aux babines retroussées. Liam est un prototype de « super-hacker » parfait. Il n’a pas besoin de perdre son temps à laisser courir ses doigts sur un ordinateur. Et surtout, il n’a pas besoin de perdre son temps à réfléchir. La solution se présente toujours comme une évidence dans sa petite tête. Par conséquent, Liam est un élément important d’Aurora Corporation. Il est l’un des rares ex-Cobayes à être doté d’un potentiel de hackage aussi développé. Avec une telle capacité, on se doutera facilement que Liam est un geek dans l’âme. Eh bien, c’est le cas. Il a toujours le nez fourré dans son ordinateur portable. Il adore bidouiller des programmes informatiques, jusqu’à toucher le fonctionnement de l’ordinateur lui-même. Gare à celui qui laisse traîner son ordinateur. Scientifique, Dirigeant ou pas, Liam serait capable de démonter votre bien pièce par pièce, simplement pour s’occuper. Il connait chaque composant d’un ordinateur sur le bout des doigts. Le fonctionnement de tel ou tel logiciel devient clair à ses yeux en un instant. Plus passionné que lui, on ne fait pas mieux. Liam ne parle pas beaucoup. Mais ce n’est pas pour autant qu’il s’agit d’un petit Agent Hacker tranquille, silencieux, calme. C’est là toute la contradiction de Liam. C’est là que se cache son petit jeu. Liam a beau être un Agent, il est tout le temps surveillé par un autre Agent, ou un autre Scientifique. Pourquoi ? Parce qu’il ne respecte jamais les ordres de missions qui lui sont donnés. Mais attention, il ne s’agit pas d’un simple rebelle. Il ne les respectent pas, à partir du moment ou il croise un être humain dans son champ de vision. Et à ce moment là, Liam jettera toute son attention sur ce malheureux. Il lui fera tourner la tête, en déblatérant des choses sans queue ni tête, jusqu’à ce que vous arriviez à douter de vous. On pourrait comparer cela à du harcèlement, mais Liam n’en a pas conscience. Tout ce qu’il sait, c’est qu’il aime faire mal à la psychologie des gens. Il aimerait pouvoir torturer, mais il est bien trop faible physiquement. Aucune explication rationnelle n’existe pour expliquer le cas de Liam.

Premièrement, parce que le jeune homme déteste les humains. Quels qu’ils soient.
Deuxièmement, parce que de toute façon, Liam est fou. Comme tous les autres. Fou, parce que son incroyable capacité a cependant développé chez lui une grave tumeur du cerveau. Un effet secondaire auquel ne s’attendaient pourtant pas les Scientifiques de la Corporation. Malheureusement, Liam se voit obligée de faire avec. De vivre avec. De supporter la douleur. Puisque les Scientifiques refusent catégoriquement de retirer la tumeur de Liam, parce que cette dernière ne fait qu’accentuer mainte fois plus sa capacité unique de décryptage. Résultat, Liam souffre d’atroces migraines en permanence, qui prennent des proportions dithyrambiques lorsque ce dernier se voit obligé de décrypter un codage informatique. Ou tout autre sécurité apparente. Il a abandonné depuis longtemps sa lutte contre la douleur. Au fond, il était gentil. Encore un peu humain. Mais désormais, ce n’est plus le cas. Si Liam se plonge autant dans son « travail », c’est uniquement pour ne pas avoir mal. Plus qu’il ne souffre déjà. C’est également pour oublier les humains. Ces créatures du diable, qui continuent à le faire souffrir, qui continuent à pourrir sa peu de vie pour un soi-disant Bien Commun. Liam pourrait se rebeller, oui. Mais c’est bien trop fatiguant. De le faire tout seul. Liam pourrait s’enfuir, mais il ne le fera pas. Parce que c’est une bête qui n’a plus de point d’ancrage. Liam pourrait ne pas être le monstre qu’il est, mais il souffre bien trop pour redevenir un tant soi peu humain. Liam préfère supporter, plutôt que d’ouvrir son bec pour dire quelque chose.

Liam préfère être le monstre qu’il parait être, plutôt que de prouver qu’il ne l’est pas. Simplement pour pouvoir vivre plus longtemps. Pour pouvoir comprendre qui il est réellement. Le monstre, ou l’humain ?

Physique

Hormis son apparence frêle, le physique est à développer au bon vouloir du joueur.

Ses liens

Les liens sont à développer au bon vouloir du joueur.

Informations supplémentaires

Source de l'avatar (non-imposé) : Akira - Dengeki Daisy.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Analyses : 344
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 3 Aoû 2015 - 19:30
Leandro Meryre
LIBRE

Leandro
Meryre
39 ans
Activité(s) :
Ambassadeur
Gouvernement

Histoire du personnage

Leandro a deux visages. Il est en premier lieu ambassadeur du Gouvernement, un homme à la carrure et l’apparence froide et imposante. Un homme au regard pétillant, un homme qui semble vous prendre de haut sans même vous connaître. Bref, le portrait habituel d’un politicien. Leandro voyage énormément, et manie parfaitement bien des langues telles que l’anglais, l’allemand, voir même le russe. De prime abord, c’est un homme parfait, ceux qui s’imposent et ceux qui se plient sagement aux ordres sans broncher ne serait-ce qu’un instant. Pourtant, ne vous a-t-on jamais dis que l’habit ne fait pas le moine ?

En vérité, Leandro s’est fait avoir.
Il y a seulement quelques mois de cela, l’ambassadeur était un Scientifique travaillant pour la Corporation. Il y travaillait depuis ses débuts, et jamais il n’avait exprimé le moindre dégoût prononcé envers les horreurs qui étaient commises... Et auxquelles il participait. Cependant, ce n’était qu’en apparence. Au fond, Leandro éprouvait un dégoût de plus en plus prononcé pour tout ce qu’il osait commettre. Si bien qu’il souhaita qu’on le radie de l’ordre des Scientifiques, et qu’il soit licencié d’Aurora Corporation. Il ne pouvait plus accepter le fait de supprimer des vies pour un Bien Commun dont on ne voyait toujours pas le bout.

Mais les Cobayes ne sont pas les seuls, à être piégé tôt ou tard. Lorsque Leandro a menacé de révéler les véritables agissements de Aurora Corporation, en collaboration avec le Gouvernement, la Société Miracle lui a rapidement mit le couteau à la gorge. Les premières menaces commencèrent. Leandro avait une femme et une petite fille, et il était très facile pour la Corporation de faire disparaître ces deux-là, si l’ancien Scientifique ne se pliait pas aux exigences de Aurora... Seulement, voilà. A partir du moment ou les premiers bombardements se firent de plus en plus régulier dans la Zone Alpha, zone dans laquelle vivait sa famille, Leandro a prit l’immense risque de leur avouer la vérité. Ceci fait, il a tout mit en oeuvre pour envoyer sa femme et sa fille à l’étranger, dans un pays ou le risque de la Mafia, du Gouvernement, de Aurora Corporation et des bombardements réguliers étaient moindres. Si sa femme fut écœurée du véritable travail de son mari, elle n’eut pas le temps de l’être plus longtemps. Certes, sa femme et son enfant avaient réussi à embarquer dans un avion. Un avion qui, ironiquement, explosa en plein vol, quelques minutes après le décollage. Aucun mot, aucune phrase ne put décrire l’horreur que ressentit Leandro, lorsqu’il apprit qu’il avait perdu ce qui comptait le plus à ses yeux. Sa famille. Comme tant d’autre, ce qui faisait sa vie lui avait été dépouillé sans nul honte.

Si d’autres avaient eu le courage de quitter Aurora Corporation et de rejoindre les Contre-Auroriens, Leandro n’eut pas la foi de le faire. Après tout, il ne savait pas où aller. Sa famille n’était plus là, et la Corporation lui avait retiré son propre domicile. Ni plus, ni moins. Plutôt que de se révolter, Leandro préféra se plier aux désirs de ses Supérieurs. Plus par sécurité que par trahison envers les principes d’un Scientifique, Leandro devint un Agent Gouvernemental travaillant aux diverses ambassades étrangères. Il représentait son pays. Mais au fond, Leandro n’était plus que la représentation de ceux dont l’existence avait été balayée par plus puissants que soi. Aujourd’hui encore, il n’est que ce qu’on lui demande d’être : un gentil pion obéissant. S’il apparaît comme un homme froid et indifférent, il est en vérité très consciencieux et est capable de faire preuve d’un étrange paternalisme avec certains Cobayes. Il vit avec le poids de la mort de sa femme et de sa fille, avec le poids de ce qu'il a fait.

Leandro n’est pas un homme mauvais, au fond. Il s’agit juste d’un homme qui s’est fait avoir. Et bien que Leandro se plie à la loi du plus fort, la révolte gronde dans ses yeux. Lui qui s’entend étrangement bien avec les Cobayes, lui qui serait capable de s’entendre à merveille avec ceux qui sont contre l’omniprésence d’Aurora Corporation. Obéissant, silencieux, il se plie à la loi du plus grand sans broncher, uniquement parce qu’il est persuadé que tôt ou tard, la prétendue Société Miracle subira le revers de la médaille. Il agira au moment le plus opportun, même si cela implique sa propre vie. Au fond, il ne le craint pas. Il n’a plus rien à perdre, de toute façon.

Physique

Le physique est à développer au bon vouloir du joueur.

Ses liens

Leandro s'entend très bien avec les Cobayes de la Corporation. Dès qu'il passe dans les laboratoires, il ne se dérange pas pour entamer la conversation avec certains, tout en snobant comme il se doit les Scientifiques du lieu. Il est l'un des rares à voir les Cobayes comme des humains. Des humains qui, eux aussi, se sont laissés berner par un doux masque. Il entretient des relations cordialement professionnelles avec les agents gouvernementaux, sans plus.

Eleven : Prédéfinie.
Cette petite ressemble beaucoup à sa propre fille, morte il y a déjà plusieurs mois de cela. Si la ressemblance s'était avérée troublante, Leandro s'est rapidement fait une idée ; ce n'était pas sa fille malgré tout. Pourtant, malgré la réflexion qu'il s'est imposé, Leandro fait preuve d'une affection somme toute paternelle avec la fillette, qui devient étrangement bavarde en sa présence. Rarement, il se charge de l'emmener en mission sur le terrain. Dès qu'il peut passer du temps avec la Cobaye, l'homme le fait. Et cette dernière s'est tellement attachée à lui qu'elle n'hésite pas à le qualifier affectueusement de "papa". Leandro reste un maintien indéfectible dans la survie de la petite Cobaye.

Informations supplémentaires

• Source de l'avatar : Miles Edgeworth - Ace Attorney.

Photo d'identité:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Analyses : 344
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 10 Jan 2016 - 15:33
Pixel
LIBRE

Pixel
13 ans
Activité(s) :
Expert informatique
Gouvernement

Histoire du personnage

Pixel est plus intelligent qu'il n'y paraît.
Pixel n’est pas comme les autres enfants.
Pixel ne pense pas comme eux.
Pourtant, Pixel a sans doute une pensée bien plus mature que vous autre.

Il porte un nom bizarre, mais ce n’est pas grave, puisque personne ne s’en soucie. Un père, une mère, une fratrie ? Il n’en a pas. Il en a peut-être eu une un jour, mais dans ce cas, il l’a oublié depuis bien longtemps. Pour Pixel, il n’y a plus qu’Aurora Corporation. Eux, au moins, ils ne l’ont pas abandonné, tandis que sa famille périssait sous les décombres provoqués par un bombardement étranger. En vérité, c’était il y a quelques mois de cela à peine. Pixel a été récupéré par des Agents Gouvernementaux, et ramené au Siège de la Société Miracle. Mais Pixel a oublié tous ces détails ; en cause, Aurora Corporation qui a effacé la totalité de sa mémoire. Non pas pour leur bon plaisir, mais parce que c’est Pixel lui-même qui a supplié les chercheurs du Siège d’effacer ses souvenirs. Pixel voulait tout oublier, et sa volonté fut étrangement exaucée par un Scientifique bienveillant, sans arrière-pensées. Bien qu’il y avait sans doute meilleure solution que celle-ci. Depuis ce jour, le petit garçon a été totalement reformaté ; il vit désormais au sein du Siège d’Aurora Corporation, et est autorisé à circuler en ces locaux au vue de son exceptionnelle situation. Classé au rang d’Agent Gouvernemental, malgré son jeune âge, Pixel oeuvre en tant que hacker, ingénieur système ou informaticien au sein des locaux d’Aurora Corporation... Car oui, à défaut de parler et de s’approcher des autres, Pixel est incroyablement doué en informatique (d’où son nom). Il fait tout ce qu’on lui demande, sans rechigner, persuadé que Aurora Corporation est et a toujours été son seule et unique famille. A tel point que Pixel n’a plus idée de l’allure du monde extérieur. Au contraire, c’est un monde qui l’effraie, tant par sa violence que par sa cruauté. Et malgré ses silences et son jeune âge, Pixel est capable de discussions sérieuses, tout autant que son étrange fascination pour la vie après la mort.

Pixel est l’incarnation de l’un des rêves des plus véreux ; celle d’un enfant parfait, reformaté pour ne pas connaître la vérité du monde extérieur.
Mais Pixel n’est pas une incarnation parfaite de ce rêve, puisqu’il pense bien trop haut pour son jeune âge. Pixel ne sourit pas beaucoup, mais il est néanmoins sûr d’une chose ; ici, c’est sa maison. Et il ne la quitterait pour rien au monde.
A moins qu’il découvre l’existence d’une vie après la mort.

Ses liens

Les liens sont à développer au bon vouloir du joueur.

Informations supplémentaires

Pixel est en quelque sorte un "chouchou" ; il vit un peu partout dans le Siège d'Aurora Corporation. Il y possède même un petit endroit qui équivaut à sa chambre. Vous avez tout le loisir quant à la localisation de sa "chambre" et de sa façon de vivre au sein du Siège !

Source de l'avatar : Yukine - Noragami.

Photo d'identité:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Agents libres NHL
» Top 10 des agents libres 2011
» Idée pour les agents libres futur....(simple idée)
» Liste Agents Libres 2013 - 2014
» Agents libres, ballotage, libération de joueurs et ajout de joueurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Désormais, tu n'es plus qu'un numéro parmi tant d'autres. :: Données Enregistrées :: Données Anticipées-
Sauter vers: