AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  Partenaires  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Code du territoire : Z-Γ :: Le Quartier Chic :: Les Résidences Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

En haut des tours

avatar
Âge : 24
Masculin
Matricule : Gouvernemental
Profession : Tueur à gages
Liens : Abalym est ma meilleure amie
Analyses : 94
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 30 Mar 2015 - 20:59

Silencieuse démarche...
Voltige à Hauts Risques

Mission résumé:
 
C'est avec Abalym dans un étui à violon que je me promenais dans cette interminable résidence. Je contemplais une nouvelle fois les visages des deux femmes, elles étaient belles. Je pouvais sentir Abalym frémir de jalousie dans son étui.
-Bientôt tu pourras te nourrir de leur sang mais pas maintenant, patiente un peu.
Les gens me regardaient étrangement dans le hall de l'immeuble, il me contemplait comme l'on regarde un animal fou dans un zoo. Qu'importe... Mon objectif était d'envoyer ses deux femmes dans un monde plus agréable, plus viable, pas de m'inquiéter de ce que les gens pensent de moi. Je réajustais mon costume, il m'allait plutôt bien. Je me dirigeait donc vers la réception de l'immeuble :
-Bonsoir mademoiselle, je suis le violoniste demandé pour égayer la soirée d'un jeune couple du 63ème étage. Pouvez vous m'indiquez le chemin pour me rendre à l'ascenseur ?
Pour tout réponse, la femme se contenta d'appeler le groom du 63ème étage en lui demandant si quelqu'un avait bien demandé un violoniste. Le "Désolée monsieur mais vous avez dû vous trompez d'endroit." me fit comprendre que cette mission n'allait pas être aussi simple que je l'avais prévu.
-Effectivement, j'ai dû me tromper d'endroit, merci tout de même pour votre amabilité.
La jeune femme m'ignora retournant à ses occupations. Je m’empressai d'emboiter le pas à un jeune couple qui se rendait dans le sens opposé par lequel j’étais arrivé. Avec un peu de chance ils allaient sans doute prendre l'ascenseur.
-Excusez moi monsieur, seuls les résidents de l'immeuble sont autorisés à être ici, de plus je vais devoir vous demander d'ouvrir votre étui, question de sécurité vous comprenez ? Nous voulons veiller au bien être et à la sécurité de nos chers clients.
Je n'avais pas vu l'agent de sécurité qui me regardait dès le début...
-Excusez moi mon brave, je sais que vous ne faites que votre travail mais je n'ai pas trop le temps de discuter. Si je ne monte pas maintenant, je vais être en retard et mes clients vont me renvoyer. Je suis violoniste voyez vous ?
L'homme ne semblait pas très convaincu par mon discours.
-Je vais devoir vous demander de sortir, tant pis pour vos clients je suis sûr que vous trouverez d'autres mélomanes ailleurs.
Et merde, j'allais devoir utiliser mon plan de secours, entrez par la porte de service et monter les 63 étages à pieds...
-Très bien je comprends vous faites votre boulot à la perfection. Au revoir.
Je sortis donc par l'entrée luxueuse, ces gens riches me dégoutaient quelque peu... Je réajusta de nouveau mon costume et je pris la porte de service. Bon je m'étais fait repéré par l'agent de sécurité et par la réceptionniste, j'espérais juste que l'agent de sécurité n'allait pas faire de patrouille.
Mes jambes n'étaient pas faites pour la marche à pieds, encore moins pour cette ascension qui me semblait interminable. C'est donc marche après marche que j'avançais. 10ème étage. La fatigue me tiraillait les mollets et je pris donc l'ascenseur au dixième étage. Ô joie, une caméra de sécurité et un agent m'attendaient. Bon j'avais prévu un peu de chloroforme pour ce cher garde et un pull fera l'affaire pour mettre hors d'état de nuire. Je fis donc ce que j'avais à faire pour mener à bien ma mission et me dirigea dans l'ascenseur. 12ème, 13ème, ... 25ème étage. Tout se déroulait pour le mieux. 30ème étage, deux personnes montèrent pour descendre au 41ème. Personne ne semblait faire attention à moi, tant mieux. 63ème étage. Les portes s'ouvrirent pour me laisser passer.
Abalym devenait de plus en plus impatiente, et moi aussi. Sentir sa lame pénétrait dans la chair de ses victimes, le sang empourprer cette lame, le bruit des os qui cèdent sous un coup bien placé. Oui cela m'avait terriblement manquait dans ma cellule du Gouvernement.
Porte 34. Parfait, ma première victime se trouvait juste là :
-Service de chambre, excusez moi du retard.
Un homme m'ouvrit la porte, il ne ressemblait pas à un scientifique ou à un membre du Gouvernement. La jeune femme devait s'être abandonné à quelques loisirs avec ce personnage.
-Excusez moi monsieur, mais il me semble que vous n'êtes pas un résident de cet immeuble ? Je ressortis le petit speech que m'avais fait l'agent de sécurité du hall.-Je vais vous demander de bien vouloir partir, on ne sait jamais. Si madame venait à décéder dans des circonstances mystérieuses vous serez le premier accusé.
L'homme ne se fit pas prier pour partir, à croire qu'une personne faisant le service de chambre avec un étui à violon était tout à fait crédible. Ma cible se trouvait au milieu de son salon. Je ferma la porte derrière moi et sortit Abalym de son étui. La tenir à nouveau dans mes mains, quelle sensation agréable. Je n'attendis pas un seul instant pour la planter dans le dos de la femme. Aucun cri ne sortit de sa bouche, seul son regard exprimait de la surprise. Bien une de faite. De plus, l'autre gigolo allait être le principal suspect pour ce double meurtre. Je prit la nappe et essuya Abalym, je savais qu'elle était en train de me remercier pour s'amuser de nouveau, comme avant.
Je sortis et frappa à la porte 38. Aucune réponse. Pourtant je pouvais entendre des voix. Elle était au téléphone. Mon passé de criminel me permit de forcer la porte sans aucun soucis. Je me faufila à l'intérieur de l’appartement et une fois derrière la femme je l’abattit d'un coup de hache en prenant soin de couper la conversation avec son interlocuteur. Ma mission était enfin achevée. Je ressortis en dévalant la rampe des escaliers de secours tel un gamin et m'enfuis pour recontacter l'Informateur.


Nathanael s'adresse à vous en Crimson
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Matricule : Civil
Analyses : 7
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 2 Avr 2015 - 12:31
En Haut des Tours
Voltige à Hauts Risques

Silencieuse démarche...




Il rangea son téléphone dans sa poche.

D'après ce qu'il avait compris, les deux femmes des scientifiques avaient été assassinés froidement. L'Informateur regarda longuement le ciel. S'il avait su, il n'aurait jamais transmis l'information, mais c'était son travail. Pas de jugement, pas de sentiment, juste des informations, tout ce qui devait être filtré ne l'était plus avec lui. Il savait trop de choses pour tout garder pour lui, mais il fallait savoir à qui les confier.

Il regarda sa vieille montre qui lui indiqua que la nuit était déjà bien avancé. L'heure était surtout à l'empressement, il devait se dépêcher de contacter à nouveau Nathanael Ramsey car les informations n'étaient pas complètes. Ce n'était en rien la faute de l'Informateur, il le savait, mais cela l'agacer toujours autant. Fichu décalage.

Il saisit son calepin et nota brièvement quelque chose et arracha la page. Il la maintient bien en main avant de ranger son carnet. Il guetta la fuite de l'intéressé près du gratte-ciel et repère l'homme à l'étui. Sans attendre, remettant sa capuche bien en place, il se lança à sa suite d'un pas rapide. Quand il arriva à sa hauteur, il le bouscula avec force tout en glissant le papier dans sa poche. Sans s'excuser, ni se retourner, il se noya dans la foule de sorte que Nathanael Ramsey ne puisse le suivre, ni le retrouver.

Voilà une erreur réparée.

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge : 24
Masculin
Matricule : Gouvernemental
Profession : Tueur à gages
Liens : Abalym est ma meilleure amie
Analyses : 94
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 12 Avr 2015 - 10:38

Silencieuse démarche...
Voltige à Hauts Risques

Mission résumé:
 
Nathanaël sortit le papier de sa poche. Une nouvelle mission venait de lui être confié. Bien, Abalym avait encore soif de sang. Quand il lut le papier Nathanaël poussa un soupir de déception, personne à tuer cette fois, il allait devoir jouer les baby sitter de scientifiques. Quel ennui ... Nathanaël pouvait ressentir la frustration d'Abalym.
_ Et oui ma belle, plus de sang pour ce soir. Nathanaël tapota l'étui de violon dans lequel se trouvait Abalym, puis il s'élança en direction de l'adresse indiquée sur la feuille. Il ne tarda pas à trouver la bâtisse dans laquelle se trouvait le scientifique. Elle était grande et semblait très récente, Nathanaël frappa à la porte une fois, puis une deuxième. Personne ne vint lui ouvrir, il força alors la serrure et pénétra dans la demeure. Le scientifique se trouvait allongé dans un canapé et deux gardes du corps étaient à ses côtés. Merde. Nathanaël sourit. Finalement du sang allait peut être couler cette nuit là. Un des gardes du corps interrogea son collègue du regard pour lui demander si lui aussi avait entendu le bruit. Il se leva et se dirigea vers l'endroit où se trouvait Nathanaël, ce dernier en professionnel qu'il était inventa un prétexte :
_ Bonjour, je me présente, Lucien Walde. Je suis le nouveau propriétaire de cette charmante demeure. J'espère que je ne vous dérange pas mais mon agent immobilier m'a dit que je pouvais emménager dès maintenant.
Le garde du corps l'escorta dehors et me dit :
-Excusez moi monsieur, vuos avez dû vous trompez de maison, après tout  elles se ressemblent toutes ici.
Le garde du corps regarda le soi disant Lucien, Nathanaël posa son étui et l'ouvrit, il en sortit Abalym. Le gorille sortit son arme mais Ramsey fût plus rapide et la main du garde tomba, il voulut hurler mais Nathanaël lui coupa la tête. Il s'empressa de couper le corps et de cacher les morceaux avant que quelqu'un ne voit quoi que ce soit. L'autre garde, soudain inquiet pour son collègue sortit à son tour de la maison. Nathanaël l'assoma et il se précipita dans la maison. L'agent du gouvernement s'approcha de l'homme. Il respirait, très bien son "paquet" était toujours vivant. Il regarda autour de lui et trouva une armoire. S'ils voulaient passer inaperçu dans la foule, il fallait que Nathanaël habille le scientifique autrement qu'avec une blouse. Il ouvrit l’armoire et en sortit un pull. Il retira la blouse du scientifique et lui enfila le pull trop grand. Il récupéra le badge de l'homme et le glissa dans une poche de son costard. Nathanaël aimait son costard. Il leva l'homme. Génial il était aussi lourd qu'un âne mort. Nathanaël le laissa tomber comme une masse sur le canapé et partit en quête d'un objet pouvant l'aider à déplacer l'homme. Il tomba sur un fauteuil roulant dans une pièce à l'étage. Quelle chance... Non ce n'était pas de la chance, c'était prévu voilà tout. il prit le fauteuil, le descendit et installa le scientifique dedans. Ramsey, ouvrit la porte d'entrée et regarda si il y avait quelqu'un. Personne, le garde était toujours endormi, bien il sera sans doute le suspect pour le meurtre de son collègue. Il sortit l'handicapé et s'engagea dans la rue avec lui. L'agent du gouvernement ressortit le bout  de papier il imprima dans sa tête l'adresse à laquelle il devait se rendre. C'était à l'autre bout de la ville.  _ Tu es prête Abalym ? Nathanaël se mit à sourire comme si sa hache venait de lui répondre et ils avancèrent. Au bout que quelques poignées de minutes de minutes, Nathanaël eu la désagréable sensation d'être suivi. Effectivement, plusieurs policiers à la recherche du scientifique faisaient une patrouille nocturne. Nathanaël jura intérieurement et accéléra le pas, il tourna dans une ruelle. Cela lui rajouterait du chemin mais qu'importe il devait accomplir sa mission. Nathanaël prit son courage à deux mains et poussa le fauteuil à travers les petites ruelles. Il découvrit enfin l'adresse à laquelle il devait déposer le "colis".
Nathanaël ouvrit la porte de la maison en vérifiant que personne n'avait suivi l'étrange convoi. Il entra dans la maison et laissa le scientifique sur son fauteuil dans le salon.
Il venait d'accomplir une fois de plus et il attendit dans un café à proximité du lieu.


Nathanael s'adresse à vous en Crimson
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Océan + Minuit se lève en haut des tours.
» Océan + Minuit se lève en haut des tours.
» Haut les Nains ! [Messagers du Rêve - MJC Savouret, Epinal]
» Couleur de la cape de haut elfe
» On attaque à l'Est. [ Haut elfe Vs. Harad-Orientaux]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Code du territoire : Z-Γ :: Le Quartier Chic :: Les Résidences-
Sauter vers: