AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  Partenaires  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Désormais, tu n'es plus qu'un numéro parmi tant d'autres. :: Données Enregistrées :: Données Anticipées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Civils

avatar
Analyses : 344
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 8 Aoû 2014 - 15:49
Les Civils

Dossiers des Prédéfinis


RecherchéCibléCapturé

Florian Soares
Avery Doyen
Lysander Hill
Castiel Langdon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Analyses : 344
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 4 Oct 2014 - 23:04
Florian Soares
LIBRE

Florian
Soares
31 ans
Activité(s) :
Banquier
Civil

Histoire du personnage

Florian Soares est un simple civil. Un "bon" citoyen, ayant un emploi stable, une vie banale, aucun problème avec la Justice, bref, un "monsieur – tout – le – monde" comme on aime à le dire.
Mais voilà, dans notre contexte actuel, rien n'est beau, rien n'est pur. Florian, lui, a perdu quelque chose d'important à ses yeux, plus que tout. Sa famille.
Sa femme et sa fille ont mystérieusement disparues, et ce depuis plusieurs mois. Sa femme était scientifique à Aurora Corporation, et un jour, elle y a emmené sa fille, sans aucune explication. Et depuis ce jour, plus rien.
Florian a tout essayé afin de retrouver sa famille. Il s'est rendu de lui-même à Aurora Corporation. Il a signalé cette disparition à la police, puis au gouvernement. Il a utilisé ses relations de banquier pour avoir un plus ample réseau d'informations. Il a crée des avis de recherches, signalé la presse... Mais jamais, l'homme n'a pu obtenir ne serait ce qu'une information lui permettant de retrouver sa famille. Florian nourrit depuis une crainte, un pressentiment mauvais, et une haine profonde et enfouie envers la société Aurora. Il est persuadé qu'ils sont la cause de la disparition de sa femme et de sa fille. Il ne se rend plus à son travail – ayant signalé un arrêt maladie pour justifier son choix – et  passe le plus clair de ses journées à regarder les médias, à s'informer, à la télé, et sur internet.
Il se démène, il se démène. Pour sa femme, sa fille, et sa famille. Il perd parfois espoir. Espoir qu'il reprend ensuite, et qui soudainement, disparait. Ce qui se passe joue avec ses émotions, cela l'éprouve, l'affaiblit, mais d'une certaine manière, le renforce.
Alors, il continue.
Mais cela en vaut-il réellement la peine ?

Physique

Le physique est à développer au bon vouloir du joueur.

Ses liens

Jeremy Arkeley : Florian n'a aucun lien direct avec cet homme. Il ne l'a même jamais rencontré. Et pourtant, il a vu maintes et maintes fois son visage à la télé, au journal, et sur internet. Ses actes l'intéressent. On le décrit comme un criminel notoire, mais Florian sent qu'il y a bien plus que cela. Et il aimerait beaucoup le rencontrer. Afin de justifier, et de répondre à ses dires...

Les liens sont à développer au bon vouloir du joueur.

Informations supplémentaires

• Source de l'avatar (non-imposé) : Nobuchika Ginoza - Psycho Pass.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Analyses : 344
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 4 Fév 2015 - 18:08
Avery Doyen
LIBRE

Avery
Doyen
23 ans
Activité(s) :
Journaliste
Civil

Histoire du personnage

Avery est une personne que l'on déteste. Sa façon de vous regarder de haut, de vous faire comprendre que vous êtes inférieurs à elle, oui la demoiselle est ce qu'on peut appeler "une peste".
Au lycée, elle faisait partie de ces gamines qui se croient importantes, et qui se nourrissent de la souffrance des autres. Elle n'a pas changé en grandissant et elle méprise toujours autant "les pauvres", les gens vivant dans le bidonville. Néanmoins, cette jeune fille de toute juste 20 ans est devenue journaliste, grâce aux contacts de Papa certes, mais elle a réussi à réaliser un de ses rêves. Elle voulait devenir mannequin, mais avec l'apparition de la guerre, son père a catégoriquement refusé. Avery fût la première journaliste à vanter les mérites de la société lors de sa création. Bien sûr elle ignore tout de ce qu'il se passe dedans mais ça elle s'en fiche. Du moment qu'elle gagne de l'argent, cela lui convient. L'argent, Avery aime ça, elle aime gagner des sous surtout dans cette période difficile. Elle vit aisément grâce aux revenus de Papa, mais elle amasse une petite fortune de son côté en publiant des articles sur la société miracle. Elle vit d'ailleurs dans le quartier chic, aux frais de la société et ce dans le luxe et le confort le plus total.

Physique

Le physique est à développer au bon vouloir du joueur.

Ses liens

Scott Pray Avery et Scott ne se connaisse pas, enfin disons qu'ils ne se sont jamais rencontré. Le jeune homme appelle Avery une fois par mois pour lui demander de publier un article sur le véritable visage d'Aurora. La demoiselle refuse encore et toujours, comment pourrait-elle prendre le risque de perdre son plus gros bienfaiteur ?

Les liens sont à développer au bon vouloir du joueur.

Informations supplémentaires

Source de l'avatar (non-imposé) : Hana - dTCb.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Analyses : 344
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 6 Aoû 2015 - 19:46
Lysander Hill
RÉSERVÉ

Lysander
Hill
27 ans
Activité(s) :
Révolutionnaire
Civil

Histoire du personnage

Lysander a toujours vécu à l'écart de la société. Un marginal. Né d'un père et d'une mère militaire, tout deux morts pour "la patrie", Lysander a fini dans un foyer alors qu'il n'avait que quatre ans. Il les a enchaîné un par un, foyer par foyer, famille d'accueil par famille d'accueil, sans jamais trouver de point d'ancrage. Son passé ombragé, personne ne le sait. Personne ne connaît tous les détails.

C'est de là que s'est construit l'enfant observateur. Manipulateur. Grand orateur. Détestable et détesté de la société, qui n'a jamais voulu d'elle. Et cette société, bourrée d'erreur, finira par s'écrouler tôt ou tard. De la main même du jeune homme.

En apparence, Lysander a tout d’un citoyen modèle. Son air angélique d’enfant sage, son apparence diaphane et nacrée et ses yeux au couleur du thé et du miel vous convaincront facilement qu’il est tout ce qu’il y a de plus parfait. Sa voix mielleuse et ses gestes calculés avec précision ne feront que vous convaincre dans cette voie. Alors, pourquoi avoir des soupçons contre lui ? Lui qui vous assure indirectement que rien ne cloche chez lui ? Lui qui semble si lumineux, comparé à l’ombre constante qui plane sur notre société ?

Si vous êtes convaincus par cette image, vous aurez fait le jeu de Lysander. Loin de correspondre à l’image qu’il vous renvoie, il est également bien loin de correspondre à l’allure du citoyen modèle voulu par le Gouvernement. Son nom, son visage est inconnu du Gouvernement tant il sait se fondre dans la masse. Pourtant, il en est l’un des plus grands ennemis. Son identité revient souvent sur les lèvres des Civils. Il est une épine dans le pied de Aurora Corporation, là ou il demeure un incroyable allié pour les Révolutionnaires. Lysander est l’incarnation du double-visage de la société : son apparence sage n’est là que pour berner les plus faciles et pour cacher son véritable visage, bien plus ombrageux que ce qu’il laisse paraître. Humaniste dans le sens ou il aime observer les côtés les plus chaotiques et violents de l’être humain, Lysander sait tuer de sang-froid sans ressentir ne serait-ce qu’une once de remords. Et quelles sont ses motivations pour tuer ? A atteindre son but, certes. Mais plus souvent, elles ne servent qu’à satisfaire son observation du genre humain. Ainsi, Lysander sait traquer un innocent, jusqu’à le pousser dans ses derniers retranchements. L’individu sera-t-il libéré de l’emprise du Gouvernement et de Aurora Corporation, s’il se sait proche de la mort ? Possède t-il encore un libre-arbitre, ou a t-il été étouffé par la propagande ? N’est-il plus qu’un mouton parmi tant d’autres lui aussi ?

Lysander, lui, ne rêve que d’une chose : faire tomber cette société pour en créer une nouvelle. Une société saine, certes imparfaite, mais qui serait basée sur les émotions des individus. La corruption ne peut pas correspondre pleinement à l’état actuel du monde. Cette société manque de liberté, de démocratie, de libre-arbitre. Et Lysander en est parfaitement conscient. On pourrait croire ce but juste et correct, mais voilà... Lysander n’a pas la même définition de société que vous et moi. Là ou nous voyons les fondements et les règles d’un monde peuplé de libertés individuelles, Lysander voit la société naturelle - un terme qu’il se plaît à expliquer. Il s’est inspiré des plus grands. Il s’est inspiré de l’homme à l’état de nature de Rousseau, avant de fomenter cette théorie : selon le point de vue du jeune homme, l’homme doit vivre dans une « société » peuplée d’individus laissant libre cours à leurs pulsions de destruction et de meurtres. L’homme Civilité a corrompu sa propre morale, son propre monde, sa propre définition du véritable être humain. Il l’a détourné de son état de nature. L’homme meurt prématurément parce qu’il tente de supplanter la Nature - et c’est le cas de Aurora Corporation.  Lysander veut que ses pairs vivent dans un monde de chaos, certes, mais un monde qui ne sera plus corrompu par les créations humaines : l’argent, la politique, les lois... Il faut simplement détruire la société actuelle, et sa hiérarchie. Comment être pleinement libre si l’on vous impose des règles de conduite ?

Un monde ou les moeurs, les vertus et les lois ne vaudront rien.
N’allez pas croire qu’il ne s’agit que d’un simple fou : Lysander est un personnage cultivé et très intelligent. Un grand lecteur d’œuvres datant du siècle des Lumières, il n’a d’ailleurs pas hésiter à s’inspirer des idées primaires de grands auteurs ayant écrit des œuvres humanistes comme Rousseau, Érasme, d’Aubigné, Montaigne... Lysander est parfaitement conscient de l’omniprésence des politiques et de la quotidienne propagande du Gouvernement dans les moindres recoins de la vie des Civils : désireux de ne pas devenir un mouton, un rouage dans le jeu des politiques, Lysander devient le berger et observe. Il étudie avec une fascination morbide le comportement de masse du peuple. Son moutonnage. Ce chemin qu’ils sont obligés de suivre. Et la punition pour toute personne qui revendique sa propre opinion. Comme il le fait lui-même.

Ainsi, Lysander n’a pas hésité à se rallier au mouvement des Révolutionnaires, bien qu’ils ne se mêlent que très rarement à ces derniers : non, ce qu’il préfère, c’est parler. Faire des discours au noir, comme il le fait si bien. Et il est si charismatique qu’il n’est pas difficile d’être accroché à ses lèvres. Car Lysander a l’effrayant don de savoir parler ; d’user sans aucun scrupule de la verve, de la manipulation et du mensonge - tant qu’il est justifié, pour aboutir à ses fins. Le don désiré par les plus Grands pour manipuler les foules. Lysander possède toutes les cartes en main pour détruire Aurora Corporation, et la société. Et rien ne pourra arrêter son but, pas même les sentiments humains. Il a accepté depuis longtemps de les renier.

Car seul les Êtres capables de renier leur humanité peuvent accomplir de grandes choses. Celles capable d’ébranler la face de notre monde.

Physique

Un physique diaphane, l'apparence d'un fantôme. Un visage angélique, pour mieux tromper. Constamment - ou presque, habillé de blanc.

Ses liens

Les liens entre les individus sont futiles. Ils ne sont rien de plus que des pions sur l'échiquier de Lysander. Les liens entre individus sont hypocrites, érodés. Ils finiront par se briser tôt ou tard, parce que le monde est rempli de traîtres corrompus par la noirceur de notre société. Lysander ne se lie que pour assouvir son but, ou son observation du genre humain.

Source de l'avatar : Makishima Shougo - Psycho Pass.
ATTENTION : Lysander est un personnage important et relativement complexe, tant par sa manière de penser que par son opinion sur la société en général. Si vous comptez le jouer, nous vous demandons un bon niveau d'interprétation et d'écriture.
• Pour plus de détails concernant le background du personnage, n'hésitez pas à contacter Rhyme West par MP.

Photo d'identité:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Analyses : 344
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 10 Jan 2016 - 15:34
Castiel Langston
LIBRE

Castiel
Langston
22 ans
Activités(s) :
Musicien
Civil

Histoire du personnage

Castiel a tout ce qui peut le définir de « beau gosse », avec ses allures de rebelle, ses cheveux rouges et son petit air empli de fierté à chaque fois qu’il croise votre regard. En vrai, il n’a pas l’image de la belle gueule qu’il aime faire passer. Castiel est quelqu'un d'honnête, d'aimable et de gentil. Bref, tout ce qu’il y a de plus simple. Élevé modestement dans le berceau d’un monde décharné, il s’est vite épris de la musique à partir du moment où il a su se mettre sur ses deux pieds. Plutôt que de se perdre dans la folie des prémices d’une guerre comme tant d’autres, le jeune homme s’est réfugié très tôt dans le monde des grands de la musique, particulièrement ceux de l’époque de ses grands parents. Ainsi, il connaît sur le bout des doigts les refrains de AC/DC, les notes d’un Deep Purple, Les paroles d’un Pink Floyd, les airs d’un Shinedown... l’instrument privilégié du jeune homme reste ses guitares, et tout particulièrement sa guitare électrique. Aurora Corporation et son Gouvernement lui passent au dessus de la tête, tant il se soucie si peu de leur agissement... d’un naturel bon vivant, Castiel adore faire sourire son entourage et s’échapper dans son petit monde de composition. Car oui, le guitariste n’a qu’un rêve auquel il s’accroche fermement : monter son propre groupe, vivre de sa passion, et s’échapper des frontières étouffantes de son pays natal. Le seul problème étant que les forces de l’ordre n’ont pas Castiel à la donne... Pourquoi ? Parce qu’à défaut d’être accepté dans des bars ou des boîtes, Castiel a décidé de jouer aux détours d’une rue, dans des quartiers sécurisés ou fermés au public à n’importe quelle heure du jour et de la nuit. L’autorité de la police lui passe au dessus de la tête, malgré ses innombrables passages aux postes de polices de la Grande Ville.

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il peut se vanter d'avoir écumé tous les postes de police de la Grande Ville...

Ses liens

Les liens sont à définir au bon vouloir du joueur.

Informations supplémentaires

N'hésitez pas à vous accaparer pleinement Castiel et à le personnaliser selon votre bon goût. Là est tout l'arôme du personnage !

• Source de l'avatar : Mikoto Mikoshiba - Gekkan Shoujo Nozaki-kun.

Photo d'identité:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Des pirates, des civils et des marines
» Les vehicules civils de la Minustah seront assures
» Civils 5/5
» un loups dans la ville ainsi que des pirates et un chasseur sans m'oubliez moi ainsi que les civils...
» Bardamu du Scorpion en sa demeure

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Désormais, tu n'es plus qu'un numéro parmi tant d'autres. :: Données Enregistrées :: Données Anticipées-
Sauter vers: