AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  Partenaires  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Code du territoire : Z-Γ :: Le Siège d'Aurora Corporation Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le timbré, le fils de pute et la traîtresse.

avatar
Âge : 38
Masculin
Matricule : Scientifique
Profession : Rénégat
Analyses : 89
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 8 Jan 2016 - 21:37
L'issue secondaire de Aurora Corporation. Une lourde porte de pierre si peu empruntée qu'elle devait être bloquée dans ses gonds mais comme prévu, elle était entrouverte de façon à ce que je puisse entrer simplement en la poussant. L'infiltration avait été monstrueusement simple et je remercier ces abrutis de résistants d'avoir fait une aussi bonne diversion, en effet une grande majorité du personnel de combat avait été quémandé par le gouvernement pour faire face à la menace qui pesait dans la fosse. Je me dirigeais tout naturellement vers les quartiers secrets de mon ancien patron...

Quelques minutes plus tard, je me trouvais devant sa cachette. Il n'y avait vraiment plus personnes dans les locaux, pas même les scientifiques mais ce n'en serait que plus facile.
Une immense porte blindée en acier épaisse de presque un mètre, (de même que les murs de la pièce) elle ne s'ouvrait que par reconnaissance génétique, seul Wyatt était donc capable de faire bouger cet abri anti-atomique, une planque dernier cri indestructible. Je savais qu'il ne pouvait pas m'entendre mais je pensais malgré tout à voix haute :

-Je vous reconnais bien là Wyatt, lâche jusqu'au bout pas vrai ?... Cependant...

Je posais ma main droite à plat sur la paroi et, simplement en me concentrant dessus, la porte se mît à chauffer, encore et encore, les molécules s'agitaient jusqu'à ce que l'obstacle se mette à fondre. Deux minutes plus tard le sol était recouvert de métal en fusion qui faisait fondre mes chaussures, n'ayant cependant aucun impact sur mon corps.

-... Aucun métal ne peut m'arrêter.

Le patron de la corporation était là, au fond d'une pièce pas plus grande qu'une chambre lambda. Il était assis dans une magnifique chaise en cuir, tournant le dos à une myriades d'écrans de caméras qui enregistraient les événements se déroulant plus loin.
Son teint était pâle, de la sueur perlait sur son front. Ce couard respirait la peur.

-C'est terminé Wyatt.

Ces mots semblèrent comme une décharge pour lui et il bondit de son siège, brandissant un Glock. Même si je ne craignais pas les balles, un câble tentaculaire et acéré jaillit de mon dos et transperçait son épaule droite de part en part. Le cri de douleur mêlé au son de ses os qui implosaient était une mélodie harmonieuse à mes oreilles.
Il lâchait son arme et se jetait en arrière, sur le fessier, cherchant désespéramment une issue. J'avançais vers lui lentement, augmentant sa peur dont je me délectais et quand finalement je fus suffisamment proche de lui pour le toucher du bout du pied sa peur céda à une colère typique du personnage. Il tenait sa blessure de son bras valide et serrait les dents. Hurler devait lui permettre d'extérioriser la douleur.

-Il y a des années... Si j'avais su... Si j'avais su que vous étiez aussi tordu, jamais je ne vous aurez embaucher ! S'exclama-t-il

-Et moi je dois vous remercier de m'avoir donner accès à la condition d'un Dieu. Mais malgré ça, vous allez mourir.

-Un dieu ? Vous ? Ne me faîtes pas rire ! Vous n'êtes rien d'autres qu'un putain de psychopathe ! Alors que moi... Moi... Savez vous seulement qui je suis Jameson ?

-Un stupide et faible humain qui n'a rien d'autre qu'un gros portefeuille pour compenser son petit matériel.

Peut-être avais-je tapé dans le mille, mais il explosa littéralement d'une rage pure, une colère incandescente menaçant d'engloutir le monde... Enfin... Si il avait été puissant.

-JE SUIS WYATT HELM ! L'HOMME LE PLUS INFLUENT DE CE MONDE ! JE NE PEUX PAS MOURIR ! JE SUIS LE SEUL DIEU ICI ! JE SUIS LE MAITRE DE CE... !

Il n'avait pas eu le temps de finir sa phrase. Sa tête roulait sur le sol et j'attrapais cette dernière pour fixer son visage une ultime fois. Il était figé dans une éternelle grimace de haine. Une fin correspondant parfaitement à l'homme qu'il était. Je jetais ce déchet au sol et faisait demi-tour, bien décidé à quitter la corporation quand je remarquais une silhouette à contre-jour à l'entrée de la pièce, elle se tenait sur ce qui avait était le métal que j'avais fais fondre qui n'était désormais plus qu'un monticule d'aluminium divers.
Je souriais et lui lançais d'un ton moqueur :

-Quelqu'un à laissé la sécurité de la corporation aux vestiaires aujourd'hui ! Je me demande qui ? Vous avez peut-être une idée ? Hein ? Amy Desford...





-Tout être vivant qui entre dans mon laboratoire... Devient un nouveau cobaye.-
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amy Desford
Chef de laboratoire
Âge : 28
Féminin
Matricule : Scientifique
Profession : Responsable de Laboratoire
Liens : La science est le seul espoir de l'humanité.
Analyses : 264
Double-Identité(s) : Cassie Staverton, Scott Pray, Docteur Nalan
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 19 Jan 2016 - 19:33
C'est lorsqu'il prononça mon prénom que je sortis doucement de ma cachette, j'ignore encore pourquoi j'étais restée ici. Je ne sais toujours pas ce qui m'a pris d'avoir aidé ce psychopathe à commettre son crime. Non honnêtement je me le demande encore. Sans Wyatt à la tête de la société et avec tout ce qui se passait à l'extérieur, Aurora Corporation plongerait sûrement rapidement. Enfin, le gouvernement se chargera sûrement de remettre le navire à flot, le projet est bien trop important pour tout abandonner parce qu'un homme était bien trop faible pour se défendre face à un de ces scientifiques renégat. Mais qu'importe. Quelque chose devait être fait, et je ne sais pas pourquoi mais je me suis dit que je devais agir.

Je sortis de l'ombre dans laquelle je me dissimulais et m'appuya contre le mur qui se trouvait à côté de moi.

-Jameson, j'aimerai dire que c'est un plaisir de te revoir mais au vu de nos différents je suis au regret de t'annoncer que ce n'est pas le cas. Je ne suis pas surprise que tu ais profité des événements récents pour venir prendre ta petite vengeance.

Bordel Amy, pourquoi tu t'amuses à la provoquer, en plus c'est avec ton aide qu'il a fait ça ... Je pris une longue inspiration et je ne pus m'empêcher de ravaler une montée de bile en fixant la tête de ce qui était auparavant mon patron. Mon regard se fixa sur les écrans de surveillance, le gouvernement venait de faire intervenir les cobayes pour dissiper les civils. Belle connerie de leur part.

Ce monde était en train de courir à sa perte, il fallait être réaliste toutes nos actions tendaient vers la survie. La petite vengeance de Jameson était aussi la mienne en quelque sorte, j'ai toujours détesté ce foutu job, mais je sais que malgré tout ce travail que je haïssais tant serait utile par la suite.


-Je pense que nous devrions partir d'ici avant que quelqu'un n'arrive.

Je ressortis de la pièce et vomit le contenu de mon estomac sur le sol. Comment pouvait-on être aussi insensible ?





Mon avatar a été fait par Némésis ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge : 38
Masculin
Matricule : Scientifique
Profession : Rénégat
Analyses : 89
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 22 Jan 2016 - 13:45
Avec un ton faussement provocant Amy s’adressait à moi mais je sentais bien qu’elle n’était pas à l’aise. Elle sortait de mon champ de vision et j’entendis un son horrible, le son caractéristique d’une personne régurgitant le contenu de son estomac.
Choisissant d’ignorer ce détail je retournais vers le cadavre de Wyatt, je fixais rapidement les caméras de sécurité qui ne montrais aucune hostilité à l’intérieur des locaux de la Corporation. Cependant une grande télé plasma sur la droite diffusée les informations en direct : l’attaque des révolutionnaires prenant à présent la fuite. La caméra effectua un zoom bien visible sur une personne que je ne connaissais que trop bien… Mon propre fils était présent sur les lieux et il était certainement le cerveau de toute cette affaire. ‘’Quelle ironie’’ dis-je à voix haute. Il était la personne qui souhaitait certainement le plus voir mon existence disparaitre de la surface de la terre et c’était celui qui m’avait aidé à réaliser l’un de mes plus précieux desseins. Mais en éliminant Wyatt je lui avais peut-être rendu service aussi…
Cette pensée fit germer le doute en moi concernant une chose. Si Wyatt n’est plus et au vu de l’importance de la corporation dans le gouvernement français elle ne resterait pas sans patron.
Une révélation qui avait de quoi me mettre hors de moi me survint : Daniel Helm était de retour en France… Maintenant tout était clair : cet homme avait d’une quelconque façon prévu la mort de son propre frère afin de prendre sa place. Pour la première fois depuis que j’avais atteint la condition d’un Dieu je me sentais faible. Je me sentais comme ce que j’avais exactement été : une pièce sur un échiquier.
Fou de rage d’avoir compris quelque chose qui était juste sous mon nez, un facteur que je n’avais même pas pris la peine de prendre en compte, je m’emparais de la tête de l’ancien patron de la corporation et me dirigeait vers la sortie de la salle où Amy m’attendait, le dos tourné, se tenant le ventre sous l’angoisse. Je souriais et lui envoyais :

-Avant que les inspecteurs arrivent sur les lieux vous feriez bien de nettoyer ça !

Elle se tournait et me fixer avec rage, avec toute la haine qu’elle vouait à ma personne ce qui ne faisait qu’augmenter ma joie de la voir dans un tel état… Mon visage devait être horrible à voir d’ailleurs : Oscillant entre colère des Helm et jubilation d’avoir réussi à en éliminer un.

-Je ne veux pas que vous soyez impliquée dans une affaire de meurtre.

Je m’arrêtais un instant, semblant détecter une vague d’incompréhension dans ses yeux. Je lui montrais la tête de Wyatt.

-Vous avez un rôle à jouer. Je vais embarquer cette chose. Pour commencer j’en ai besoin, pour terminer je vais intentionnellement passer devant une caméra de sécurité afin d’attirer tous les soupçons sur moi.

Je lui tournais le dos et commençait à prendre le chemin de la sortie avant de m’arrêter à un croisement, je me retournais et fixais cette dernière droit dans les yeux.

-Maintenant que Wyatt n’est plus il va falloir à la corporation un nouveau chef. Je ne vois qu’un seul candidat pour l’instant : Daniel Helm. Vous ne le connaissais pas. Mais moi si. Il ne doit pas accéder à cette fonction. Il est humain, faible et aussi misérable que sa race… Mais les humains peuvent être pires que des monstres parfois… Vous êtes influente. Je compte sur vous pour vous opposer à sa nomination… Qui sait… Vous pourriez même lui mettre des bâtons dans les roues en devenant vous-même la dirigeante de la corporation…

Je la fixais dans les yeux. Attendant une quelconque réponse de sa part.





-Tout être vivant qui entre dans mon laboratoire... Devient un nouveau cobaye.-
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amy Desford
Chef de laboratoire
Âge : 28
Féminin
Matricule : Scientifique
Profession : Responsable de Laboratoire
Liens : La science est le seul espoir de l'humanité.
Analyses : 264
Double-Identité(s) : Cassie Staverton, Scott Pray, Docteur Nalan
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 27 Jan 2016 - 20:43
Mon regard était fixé sur le crâne de l'homme qui jadis fût mon patron.
L'homme que tout le monde craignait, les gens préféraient l'éviter lorsqu'il le croisait dans les couloirs.
Il était là, sans vie, décapité. Je ne savais pas si je devais me sentir triste pour lui ou bien si je devais être heureuse de sa mort. Tout s'était passé rapidement. Tout semblait irréel, comme un rêve qu'on ne peut pas contrôler. Et pourtant ... La voix de Jameson me ramena bien vite à la réalité :

"-Avant que les inspecteurs arrivent sur les lieux vous feriez bien de nettoyer ça !"

Moi ? Nettoyer ça ? Non ce n'était pas la meilleure idée, j'allais me faire repérer rapidement. Pourquoi ne pas demander à un cobaye raté ? Ils m'apprécient alors autant en tirer un avantage ?

"-Vous avez un rôle à jouer. Je vais embarquer cette chose. Pour commencer j’en ai besoin, pour terminer je vais intentionnellement passer devant une caméra de sécurité afin d’attirer tous les soupçons sur moi."

Moi ? Un rôle à jouer ? Pourquoi Jameson me m'était-il tout d'un coup sur un piédestal. Il avait pourtant essayé de me tuer à plusieurs reprises alors pourquoi me dire que j'avais un rôle à jouer maintenant et surtout lequel ?

"-Maintenant que Wyatt n’est plus il va falloir à la corporation un nouveau chef. Je ne vois qu’un seul candidat pour l’instant : Daniel Helm. Vous ne le connaissais pas. Mais moi si. Il ne doit pas accéder à cette fonction. Il est humain, faible et aussi misérable que sa race… Mais les humains peuvent être pires que des monstres parfois… Vous êtes influente. Je compte sur vous pour vous opposer à sa nomination… Qui sait… Vous pourriez même lui mettre des bâtons dans les roues en devenant vous-même la dirigeante de la corporation…"

Aha, moi diriger la corporation ? Et pourquoi ne pas épouser ce timbré tant que nous y étions ? Même si l'idée de diriger cet endroit m'était déjà apparue en rêve, ce n'était qu'un fantasme, rien de plus. Puis mes pensées allèrent directement à mon fils, ce petiot avait besoin d'argent pour se bâtir une vie meilleure. Même si je ne sais pas comment on pourrait bâtir une vie meilleure dans un monde aussi merdique que celui-ci, entre les guerres, les famines, les morts inexpliquées, les disparitions, les tensions qui se faisaient ressentir, les révoltes grandissantes des civils, ...
Oui honnêtement j'en doutais...


-Je ne vais pas vous mentir Jameson, mais j'y ai songé. Cependant, ce n'est qu'un fantasme et je pense que des gens comme votre Daniel Helm seraient mieux qualifiés pour gérer cette entreprise. Et puis vous savez, tout le monde n'aspire pas à la puissance comme vous.
Bien sûr c'était faux, tout le monde aspirait à la puissance, tout le monde recherchait à être le plus fort, le meilleur dans quelques domaines que ce soit. L'esprit de compétition, l'instinct de survie, ... Dès notre plus jeune âge nous étions plongés dedans.

-Partez devant, je vais m'occuper de votre bazar. Mais avant j'ai juste une question ...
Pourquoi m'avoir laissée la vie sauve ?


Cette question empêchait Amy de dormir la nuit, elle revivait les scènes où elle avait été confrontée à Jameson et elle se demandait sans cesse pourquoi il ne l'avait pas tué quand il en avait l'occasion.





Mon avatar a été fait par Némésis ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge : 38
Masculin
Matricule : Scientifique
Profession : Rénégat
Analyses : 89
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 28 Jan 2016 - 11:18
« Pourquoi m'avoir laissée la vie sauve ? » A mon grand étonnement Amy n'avait pas cherché à se débarrassée de moi mais me posait une question dans la continuité de la conversation. Gagnait-elle du temps avant que les renforts arrivent ? Était-elle simplement sérieuse ?
Si je lui donnais une réponse il y avait une chance que la conversation s'éternise et ce n'était pas souhaitable... Mais... Maintenant que j'y pense... Qui donc pourrait me tenir tête désormais ?
Je lui offrais satisfaction :

-Je vous l'ais déjà dit. Vous avez un rôle. Je reviens sur Daniel mais si vous voulez un futur pour votre fils cette personne ne doit pas accéder au pouvoir. On pourrait le qualifier ''d'enfoiré d'écolo'' mais ça serait trop simple.

Cette réponse justifiais le fait que je lui laisse la vie sauve aujourd'hui. Pas que je la lui laisse toutes les nombreuses fois où cette salope m'a irritée.

-Le fait est...

Sans raison particulière, peut-être pour donner un certain impact à mes mots, je m'avançais vers elle en même temps que je parlais.


-Qu'aurais-je à  gagner si je vous tuez Amy ? J'ai beau remonter le temps, bien que nous n'ayons jamais été proche l'un de l'autre et que de nombreux différents nous oppose, vous ne vous êtes jamais mis en travers de mon chemin à l'exception de l'évasion de Aoko...

Il y avait maintenant moins d'une dizaine de mètres qui me séparait d'elle


-En fait, et malgré vous, vous avez toujours été une alliée de taille dans tout ce que j'entreprenais. Peut-être que dans le fond vous voyez dans mes actes une certaines justice ? Peut-être me voyez vous comme un être humain ? Le plus important c'est que vous avez toujours été inconsciemment une alliée Amy.

J'étais près d'elle. Il me suffisait de tendre le bras pour là touchée. Je n'y avais jamais fait attention mais elle était vraiment plus petite que moi. Elle paraissait en effet tellement faible... Il me suffisait d'une seule entaille... Une seule... Mais pour la première fois, je la fixais dans les yeux comme une personne, et non comme une moins que rien. Je souriais. Réellement.

-Peut-être devrais-je vraiment vous éliminez... Mais... Dans un sens... Vous lui ressemblez tellement...


-MADAME DESFORD !

Je relevais la tête, de l'autre côté du couloir, dans le dos de la scientifique, une troupe d'une dizaine de soldats armés de fusils d'assauts avaient rappliqué et l'un d'eux visa en notre direction. Un autre s'exclama

-Arrête abruti ! Tu risques de toucher l'otage !

L'otage ?... Alors c'était comme ça... Je rebroussais chemin et courrait aussi rapidement que possible en direction de la sortie, je me retournais une dernière fois en direction de Amy, au même croisement.


-La vérité est parfois difficile à cerner. Nous nous reverrons... Et cette fois là... Je vous tuerais !

J'avais évidemment dit ça pour qu'on ne la soupçonne pas. Il était important qu'elle joue son rôle. Mais j'étais frustré au final de ne pas lui avoir coupé la tête... Elle avait vu quelque chose qu'elle n'aurait pas du voir aujourd'hui, quelque chose dans mes yeux... Une lueur terriblement humaine.

Finalement j'avais pu fuir sans trop de difficulté, les cobayes n'étant pas encore revenu je décidais de prendre une pause. Je m'adossais au mur de la corporation et me faisais glisser le long de la paroi jusqu’à finir en position assise, près de le porte de secours. Je levais les yeux aux ciel, regardant les oiseaux défilés librement... Des ailes... Ca pourrait être sympa pour ma prochaine extension !





-Tout être vivant qui entre dans mon laboratoire... Devient un nouveau cobaye.-
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Amy Desford
Chef de laboratoire
Âge : 28
Féminin
Matricule : Scientifique
Profession : Responsable de Laboratoire
Liens : La science est le seul espoir de l'humanité.
Analyses : 264
Double-Identité(s) : Cassie Staverton, Scott Pray, Docteur Nalan
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 12 Fév 2016 - 19:20
-Peut-être devrais-je vraiment vous éliminez... Mais... Dans un sens... Vous lui ressemblez tellement...

Cette phrase raisonnait encore et encore dans ma tête, quelle était la personne à qui je ressemblais tellement ? Que signifiait-elle pour Jameson ?

Les gardes étaient arrivés plus vite que je ne l'avais prévu. Jameson s'était enfui sans problème avec la tête de Wyatt.

-Toutes mes excuses messieurs, j'aurai aimé vous prévenir plus tôt mais cet homme me menaçait.

Avec mon passif tumultueux avec le scientifique renégat, me croire n'était pas une grande difficulté. Les gardes me laissèrent et partir à la suite de Jameson.
J'en profitais pour me promener dans les bureaux de Wyatt, quelque chose me dérangeait, les dossiers étaient remplis de documents factices. Quelque chose n'allait pas ? Pourquoi mettre de faux dossiers dans un vrai bureau ? En m'approchant du corps de Wyatt, je ne pus m'empêcher de remarquer un détail dérangeant : il n'avait pas la même carrure que l'homme qui m'avait embauché.

Décidément, quelque chose n'allait pas, c'est comme si Wyatt avait volontairement mis tout cela en évidence.
C'est avec une forte incompréhension que je ressortis de la salle pour aller réfléchir à tout ça au calme dans mon laboratoire.





Mon avatar a été fait par Némésis ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Matricule : Gouvernemental
Analyses : 6
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 13 Fév 2016 - 20:46
Erreur

Dommage...




Ah, ce cher Jameson.
Une perle, pour des personnes comme l'Espion. Un enfer, pour d'autre.

Au détour d'un couloir, l'Espion se décida à passer volontairement à côté de Jameson. Il le frôla de très près, sans aucune peur, et en profita pour glisser un petit mot dans sa poche. Un mot que Jameson ne lirait qu'après la disparition de l'Espion dans le labyrinthe du Siège d'Aurora Corporation. Un message composé d'un seul mot mais qui mettrait sans doute Jameson dans une colère noir... ou le ferait rire, au choix.

"Raté."

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» AP MIRRODIN BESSIEGED
» Eyja, Une Elfe traîtresse
» FLASH,ALIX FILS-AIME KITE BATO A
» Le fils de Michel François a été assasiné
» Un balais pour mon fils ! [matin] [Pv Martin]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Code du territoire : Z-Γ :: Le Siège d'Aurora Corporation-
Sauter vers: